Et le scénariste alors !??


La Machine à Explorer le temps J-28


Depuis le premier contact, le téléphone et la boîte à emails chauffent.  Caroline a adopté avec enthousiasme l’idée d’adapter l’Île du Docteur Moreau de Wells. « As-tu déjà un scénariste en tête? »… Nick ne sait pas trop.  Il a bien pensé à plusieurs personnes, mais rien de bien précis.  A vrai dire, il hésite beaucoup.  Comme souvent devant une situation d’hésitation angoissante, il vient me demander conseil.  Nous passons en revue plusieurs noms, des personnes du milieu essentiellement.  Puis, subitement, il me fixe, ses yeux s’agrandissent et un sourire illumine son visage.  Je vois bien une ampoule s’allumer au-dessus de sa tête, et bizarrement ça me fait peur… 

« Et pourquoi pas toi?  On a déjà fait des projets ensemble et tu écris plutôt bien, je trouve! »
Je ris, franchement amusé : « M’enfin! Je sors de nulle part et je n’ai jamais écrit que pour moi-même! Non, non, tu as besoin d’un pro! »

C’est sans compter sur la tête de mule de Nick.  Il suggère mon nom à Caroline, qui, toute professionnelle qu’elle est, propose que je lui rende un synopsis avec un projet de développement.  Voilà, Jon débarque dans l’aventure, ou plutôt se fait embarquer…

Bon garçon, je rédige donc une fiche de présentation des personnages, avec une courte description de leur histoire, des interactions que je prévois entre eux ainsi qu’un projet de développement avec les thématiques importantes et la courbe de narration.  J’envoie le tout à Caroline, très angoissé par sa réaction, bien conscient de mon statut « d’homme qui débarquait du néant. »

Je suis surpris de lire que Caroline est vivement intéressée par ce que je propose.  Elle m’invite à démarrer un essai et à se revoir.
Nous nous rencontrons bientôt tous les trois quelques semaines plus tard.  On discute encore et encore, cette fois à Bruxelles, autour d’une bière et d’une tartine, passant des scènes d’horreur à la philosophie, de la philosophie aux esquisses de Nick.

Le plaisir est intense, la discussion animée : le trio de choc est formé, le navire peut enfin appareiller pour l’Île du Docteur Moreau.

Commentaires