Premier Contact

La Machine à Explorer le temps J-30

Nous sommes en 2014, dans ma grande maison de Verviers, et il fait froid!  C’est par la succession la plus improbable de bouche-à-oreille que je me retrouve au bout du fil avec une voix dynamique qui désire me parler d’un grand projet.  Cette voix chaleureuse appartient à Caroline de Borchgrave.  Elle a décidé d’explorer la littérature classique sous une nouvelle forme.  Elle a entendu parler de moi via, via, via … oui mais bon… je ne suis plus trop dans les circuits de la BD depuis un bon moment, et j’ai fait face à quelques déconvenues qui m’ont pris beaucoup et m’ont laissé sur le carreau.  Mais Caroline possède un entrain irrésistible.  Quelques jours plus tard, nous nous rencontrons à Liège, Place du Marché.  Je vois arriver une dame élancée, la chevelure au vent, dont l’allure dynamique cadre parfaitement avec sa voix.  On parle de tout, de rien, et surtout de son projet; des « livres-compagnons de voyage », sympas et maniables, qui déborderaient de tous les sujets liés à l’expression artistique : peinture, poésie, littérature, illustration,…  Serais-je d’accord d’adapter un roman classique sous forme de BD?  Oui, peut-être lui dis-je, circonspect mais au fond déjà emballé.  A ce moment, je ne le sais pas encore, mais je viens de m’embarquer pour l'un des plus beaux voyages humains et artistiques de ma carrière.

Nick Mothra




Commentaires